1. 2020
  2. Rapport d'avancement 2020
  3. Préservation de l'environnement

Rapport d'activité du Pacte mondial des Nations Unies (COP) 2020 - Préservation de l'environnement

PRÉSERVATION DE L’ENVIRONNEMENT

Principe 7 : Principe de précaution

Principe 8 : Promotion de la responsabilité en matière d’environnement

Principe 9 : Utilisation de technologies respectueuses de l’environnement

Notre engagement en faveur de la préservation du climat

La protection du climat est l’un des plus grands défis sociétaux de notre époque. Nous accordons donc une attention particulière à la réduction de notre consommation d’énergie et de nos émissions de CO2.

En 2018, nous avons publié notre objectif climatique actuel. ALDI Nord s’est engagé à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40 % d’ici fin 2021 par rapport à 2015. Cet objectif s’applique à toutes les émissions de CO2 que nous générons dans le cadre de nos activités commerciales (scopes 1 et 2). Sur la base de la situation actuelle, celui-ci est atteignable d’ici fin 2021. Notre politique de préservation du climat souligne l’importance de la protection du climat pour l’ensemble du groupe ALDI. Nous prévoyons de rendre compte début 2022 des progrès réalisés à ce jour ainsi que des nouveaux objectifs climatiques dans une version actualisée de notre politique internationale de préservation du climat (voir également la section « Adhésion à la Science Based Targets initiative »).

Nous calculons chaque année l’empreinte carbone liée à notre activité en détaillant nos émissions de gaz à effet de serre par source d’émission. Cette empreinte carbone est établie conformément à la norme internationalement reconnue Greenhouse Gas Protocol (GHG).

Adhésion à la Science Based Targets initiative

En juillet 2020, ALDI Nord est devenu l’un des premiers discounters à adhérer à la Science Based Targets initiative (SBTi). Ce faisant, nous nous sommes engagés à fixer des objectifs contraignants et scientifiquement vérifiés au cours des deux prochaines années pour réduire nos émissions de CO2. Ces objectifs doivent être conformes à l’objectif de 1,5 °C fixé dans l’Accord de Paris sur le climat en prenant en compte l’ensemble de la chaîne de valeur. Nous travaillons donc actuellement sur les mesures suivantes :

  • Développement et validation des Science Based Targets (SBT) pour la protection du climat à travers l’ensemble de la chaîne de valeur d’ALDI Nord (émissions de CO2 scopes 1, 2 et 3) ;
  • Prévision des émissions de scope 1 et 2 (émissions de CO2 liées à l’activité de l’entreprise) ;
  • Établissement d’une liste de mesures appropriées pour atteindre l’objectif de réduction.

En complément, nous travaillons continuellement sur d’autres mesures et stratégies visant à réduire nos émissions de CO2. En 2022, la version actualisée de notre politique internationale de préservation du climat fournira des informations sur les mesures liées aux SBT prévues dans le cadre de notre nouvelle stratégie pour le climat.

Préservation du climat le long de la chaîne d’approvisionnement

Outre les émissions liées directement à notre activité, nous nous intéressons aussi aux émissions en amont et en aval de la chaîne de valeur. Ces émissions dites de scope 3 représentent jusqu’à 95 % des émissions totales du secteur du commerce de détail.

Pour réduire ces émissions, nous entretenons un dialogue étroit avec nos principaux partenaires et fournisseurs. D’ici fin 2024, les fournisseurs stratégiques, responsables de 75 % des émissions de la chaîne d’approvisionnement, devront également se fixer des objectifs de réduction fondés sur des données scientifiques, dits Science-Based Targets (SBT). Pour les soutenir dans cette démarche, des webinaires gratuits concernant les exigences du bilan carbone des industries et la mise en place des SBT leur ont déjà été proposés. Ces formations ont été menées en collaboration avec notre partenaire Climate Partner. La mise en œuvre et les progrès de l’engagement climatique chez les fournisseurs sont contrôlés en permanence par ALDI Nord.

Préservation du climat dans les bâtiments

En tant que discounter, nous sommes convaincus de la nécessité d’utiliser les ressources de manière efficiente. En adoptant une gestion moderne de l’énergie, nous contribuons au développement durable d’ALDI Nord.

Éclairage

L’éclairage de la surface de vente est responsable de près d’un quart de la consommation d’électricité d’un magasin. Pour limiter au maximum la consommation d’électricité, nous installons depuis 2016 des ampoules LED dans tous nos nouveaux magasins. En 2020, nous avons achevé le remplacement de notre éclairage extérieur en Allemagne en optant pour des ampoules LED non nocives pour les insectes. Cette étape est toujours en cours dans les autres pays. Des détails sur ces mesures et les avantages des ampoules LED sont disponibles dans le Rapport RSE 2017.

Dans nos centres logistiques, le changement vers des ampoules LED nous permettra d’économiser jusqu’à 3 000 tonnes de CO2 par an au total. En Belgique et au Danemark, le changement a déjà eu lieu ces dernières années. Depuis 2020, l’éclairage intérieur de nos enseignes en Allemagne ne compte que des ampoules LED. Cette transition est également prévue ou en cours de réalisation dans nos centres logistiques en France, aux Pays-Bas, en Pologne et en Espagne. Une partie de l’éclairage extérieur de nos entrepôts a déjà été convertie en LED et nous avons adopté un éclairage sur demande, fonctionnant par exemple avec des détecteurs de mouvement.

Technologie du froid

Les systèmes de réfrigération dans nos magasins représentent un levier important dans nos efforts en faveur de la préservation du climat. Nous avons commencé à remplacer les fluides réfrigérants précédemment utilisés par des alternatives plus respectueuses du climat. ALDI Belgique, ALDI Nord Allemagne, ALDI Luxembourg, ALDI Pays-Bas et ALDI Portugal modifient progressivement tous les réfrigérateurs et congélateurs existants pour recourir au propane (R290), réfrigérant naturel ayant un très faible potentiel de réchauffement. Tous les systèmes de réfrigération nouvellement installés utilisent déjà le CO2 comme gaz réfrigérant. Depuis 2020, c’est aussi le cas de l’ensemble du groupe, car tous les pays ont installé les nouveaux systèmes de refroidissement depuis l’année de référence.

Entre 2019 et 2020, nous avons réduit les émissions dues aux pertes de réfrigérants de 3 %, pour atteindre environ 74 000 tonnes d’équivalents CO2. Cette diminution résulte de la conversion des fluides réfrigérants et de l’introduction de systèmes numériques de surveillance des fuites sur nos sites en Allemagne, en Pologne et aux Pays-Bas (pour en savoir plus : Politique de préservation du climat). Depuis 2018, ALDI France met également en place des systèmes de surveillance numérique des fuites dans tous les nouveaux magasins.

Énergies renouvelables : davantage d’électricité verte d’ici 2021

Les toits de nombreux magasins et centres logistiques sont équipés de systèmes photovoltaïques. En 2020, nos systèmes installés avaient déjà atteint une capacité de plus de 95 000 kWc et ont produit plus de 79 800 MWh d’électricité. La même année, nous avons économisé environ 19 300 tonnes de CO2 pour l’ensemble du groupe en développant les systèmes photovoltaïques.

Nous avons dépassé notre objectif d’ajouter une capacité nominale de plus de 50 000 kWc (par rapport à 2017) d’ici début 2021 grâce à des systèmes photovoltaïques supplémentaires. Une puissance nominale supplémentaire d’environ 63 000 kWc a en effet été atteinte. Nous prévoyons de poursuivre la mise en place d’autres installations à l’avenir.

Chez ALDI Nord, nous utilisons actuellement environ 72 % de l’électricité que nous produisons, le reste étant injecté dans le réseau électrique. Afin d’augmenter la quantité d’énergie destinée à notre usage propre, nous menons à bien des tests d’efficacité des technologies de stockage. Celles-ci nous permettront d’utiliser plus tard l’électricité que nous produisons.

En dépit des installations photovoltaïques supplémentaires, nous continuerons à tirer la majeure partie de notre électricité du réseau dans les années à venir. Pour atteindre notre objectif en matière de climat, nous prévoyons actuellement d’acheter davantage d’électricité verte d’ici fin 2021. ALDI Belgique, ALDI Pays-Bas et ALDI Espagne achètent déjà l’ensemble de leur électricité à partir de sources vertes. Cette démarche nous a permis d’économiser plus de 96 000 tonnes d’équivalents CO2 en 2020. Dans les autres pays, des critères stricts pour l’achat d’électricité verte sont en cours d’élaboration.

Vers un coton durable

Notre objectif déclaré est d’utiliser uniquement du coton durable dans la confection de vêtements et du linge de maison de nos marques de distributeur fabriqués à partir de coton ou avec du coton d’ici fin 2025. Au cours de l’année de référence, nous avons réexprimé cet objectif en rejoignant le programme 2025 Sustainable Cotton Challenge de l’organisation internationale à but non lucratif Textile Exchange. Début 2020, nous avons également publié une politique internationale d’achat de coton. Celle-ci constitue un cadre d’action contraignant qui s’applique à la fois à ALDI Nord et à nos partenaires commerciaux.

Au cours de l’année de référence, nous avons vendu 64 % de coton certifié. Nous utilisons actuellement les normes Global Organic Textile Standard (GOTS), Organic Content Standard (OCS), Fairtrade, du coton issu des initiatives Cotton made in Africa (CmiA) et Better Cotton Initiative (BCI), ainsi que du coton recyclé.

Réduction des produits chimiques dans la production

Un changement positif dans la chaîne d’approvisionnement textile ne peut aboutir que grâce à l’action commune de tous les acteurs du secteur. C’est pourquoi nous voulons harmoniser nos exigences en matière de gestion des produits chimiques avec les principales normes du secteur. En 2020, nous avons adopté les paramètres de contrôle des eaux usées et des boues résiduelles proposés par l’initiative internationale Zero Discharge of Hazardous Chemicals (ZDHC). Depuis juillet 2020, nous participons à la Partnership Initiative Wastewater au sein du Partnership for Sustainable Textiles afin de contribuer à une meilleure harmonisation des exigences et des mesures.

Par ailleurs, nous mettons en place des partenariats pour réduire les impacts négatifs sur les personnes et l’environnement. Nous avons dès lors adhéré en 2017 à la amfori Business Environmental Performance Initiative (amfori BEPI). L’objectif est de promouvoir la protection de l’environnement tout au long des chaînes d’approvisionnement dans les processus de production à forte utilisation de produits chimiques. Dans le domaine de la gestion des produits chimiques, la BEPI d’amfori travaille par exemple en collaboration avec la ZDHC. Ce partenariat permet aux sites de production participants d’avoir accès aux formations proposées par la ZDHC. Depuis 2018, des Chemical Management Audits (CMA) obligatoires ont été mis en place sur les sites de production à haut risque et sur tous les sites de production à process humide nouvellement enregistrés (54 CMA en 2020). Les plans d’action corrective (Corrective Action Plans, CAPs) élaborés dans le cadre des CMA aident notamment les producteurs à stocker correctement les produits chimiques. En 2021, les résultats de ces CMA feront l’objet d’un suivi et des mesures d’amélioration seront mises en œuvre. En outre, nous vérifions le respect des seuils dans l’analyse des eaux usées et des boues résiduelles résultant de la production de tous nos articles ainsi que dans le produit final. Depuis 2020, les certificats « STeP by OEKO-TEX® » et les partenaires du système « Bluesign® » sont également acceptés comme alternative aux CMA de la ZDHC.

Par ces mesures, nous voulons nous concentrer en priorité là où le risque pour les personnes et l’environnement est le plus élevé. En 2020, nous avons donc abandonné nos exigences pour les pays de production à faible risque (Australie, la plupart des pays européens et les États-Unis). En contrepartie, nous nous engageons à renforcer nos mesures dans les pays à haut risque comme le Bangladesh, la Chine, l’Inde ou le Pakistan.

Recyclage et chaîne d’approvisionnement

La fabrication de nos produits a des effets sur l’environnement, que nous tâchons de réduire au maximum. Cette politique implique l’utilisation et la réutilisation des ressources aussi efficacement que possible. Nous suivons donc de près le développement du plan d’action pour l’économie circulaire au niveau européen et gardons un œil sur les efforts à l’échelon national tels que l’obligation de diligence des produits en Allemagne. Depuis 2020, nous avons adhéré à l'Expert Group on Circular Economy du Partnership for Sustainable Textiles (« Bündnis für nachhaltige Textilien ») et souhaitons contribuer au développement de solutions durables. La même année, notre gamme s’est pour la première fois enrichie de trois articles conçus à partir de fils de coton recyclés de WECYCLED®. Ce processus transforme les résidus issus de la production textile en nouveaux fils de coton plutôt que de les jeter. Les ateliers partenaires emploient des personnes handicapées pour séparer les textiles puis les assembler avec du coton neuf pour obtenir du fil « WECYCLED® » de haute qualité. En 2020, environ 83000 articles au total ont été produits à partir de fil WECYCLED® et vendus à nos clients.

Promotion de l’économie circulaire : nos objectifs en matière d’emballages

La prévention des déchets est un pilier essentiel du développement durable. Les déchets d’emballage représentent une part importante de l’ensemble des déchets d’ALDI Nord. Nous travaillons sans relâche à réduire les emballages et à répondre à la demande croissante d’emballages plus durables. Pour ce faire, nous avons adopté les principes de l’économie circulaire : « Réduire, réutiliser, recycler ». Notre objectif est d’utiliser le moins de matériaux d’emballage possible, tout en garantissant bien sûr la sécurité et la qualité des produits. Les emballages que nous utilisons doivent être conçus de manière à pouvoir être remis dans le circuit.

En 2020, l’ensemble du groupe ALDI Nord a adopté des objectifs internationaux en matière d’emballage. D’ici 2025, 100 % des emballages de produits de marque de distributeur devront être recyclables, réutilisables ou compostables. Nous voulons par ailleurs réduire de 15 % le poids total des matériaux d’emballage des produits de notre marque de distributeur par rapport au chiffre d’affaires d’ici 2025 (sur la base des données pour 2020). Les fruits et légumes font partie de nos priorités : d’ici fin 2025, les sociétés ALDI devront proposer au moins 40 % des fruits et légumes sans emballage. Cependant, certains produits nécessitent un emballage pour des raisons de qualité et de sécurité. Pour ceux-là, nous n’utiliserons que du matériel durable et respectueux de l’environnement et nous encouragerons notamment l’utilisation de matières premières recyclées ou renouvelables.

Outre ces objectifs internationaux, les sociétés ALDI poursuivent également des objectifs à l’échelon national qui sont définis dans nos stratégies en matière de plastique et d’emballage, comme la « Mission ALDI pour les emballages ». Ils se reflètent aussi dans les engagements pris par le secteur, notamment aux Pays-Bas avec le « Plastic Pact NL » (voir Rapport RSE 2019). Dans le cadre de notre stratégie en matière d’emballage, nous avons apposé en 2020 des instructions de tri des emballages sur presque tous les produits de notre marque en Allemagne. Ces instructions de tri sont de plus en plus présentes sur les emballages des marques ALDI en Pologne et au Portugal également. De cette façon, nous contribuons à sensibiliser les consommateurs de ces pays à la valorisation appropriée des déchets.

Guide pour des emballages plus durables

En 2019, ALDI a publié un guide pour des emballages plus durables. Il donne des pistes pour concevoir des emballages recyclables et identifie les améliorations potentielles pour optimiser l’utilisation des ressources pour les emballages. Début 2021, a été envoyée la version 2.0. de ce guide à nos fournisseurs allemands. La mise à jour du document intègre de nouveaux exemples d’emballages, des recommandations pour éviter les matériaux difficiles à recycler et une mise à jour de la norme minimale fixée par la Central Agency Packaging Register (ZSVR). Nous répondons ainsi non seulement aux exigences légales, mais aussi aux attentes croissantes de nos clients en matière de durabilité des emballages.

Diminution de l’usage du plastique

En général, le plastique est considéré comme une ressource essentielle en raison de ses avantages en matière d’assurance qualité et de ses multiples usages. Toutefois, les volumes croissants de déchets plastiques attirent toujours plus l’attention du public, des gouvernements et des entreprises du monde entier. On prend de plus en plus conscience que le problème doit être réglé à sa racine. ALDI Nord y contribue en renonçant aux emballages en plastique chaque fois que la protection des produits et les exigences de qualité le permettent. En conséquence, en Allemagne 1 750 tonnes de plastique issu de nos emballages de marque de distributeur ont pu être évités en 2020 par rapport à 2019. Chacune de ces mesures nous permet de nous rapprocher un peu plus de nos objectifs.

Lorsque le plastique, en raison de ses caractéristiques, est indispensable à la protection des produits, nous souhaitons nous assurer que les ressources utilisées sont réinjectées dans le circuit. L’ensemble du groupe utilise dès lors de plus en plus de plastique recyclé pour nos emballages. Pour les boissons, nous intégrons jusqu’à 50 % de plastique recyclé. Cela s’applique aux bouteilles de 0,33 litre de jus de fruits, notre cola et certaines eaux minérales dans tous les pays où est implanté ALDI Nord.

Fin 2020, nous avons atteint notre objectif de cesser la vente de produits en plastique à usage unique tels que les assiettes, les couverts, les gobelets, les pailles et les cotons-tiges dans l’ensemble du groupe. Les articles essentiels ont été remplacés par des alternatives plus respectueuses de l’environnement ou réutilisables. Dans certains pays, nous avons suivi les exigences réglementaires nationales.

Prochaine étape : étendre de manière cohérente nos objectifs internationaux en matière d’emballages, conformément au principe de l’économie circulaire. Notre ambition est de réduire le poids total de plastique vierge dans les emballages des produits à marque de distributeur (à l’exception des fruits et légumes) d’au moins 20 % (par rapport au chiffre d’affaires) d’ici 2025. D’ici fin 2025, le plastique des emballages des produits à marque de distributeur devra contenir en moyenne un minimum de 30 % de matériaux recyclés.

Sacs de caisse, filets réutilisables et sacs pour les fruits et légumes

En Allemagne, les caisses de nos magasins ne proposent déjà plus que des sacs réutilisables depuis 2019. Les sacs de caisse en plastique à usage unique ont aussi été supprimés en Belgique, en Allemagne, en France, au Luxembourg, aux Pays-Bas et en Pologne. Depuis 2021, ALDI Danemark a à son tour supprimé les sacs en plastique à usage unique. En 2020, nous avons introduit un sac en papier certifié FSC® MIX au Portugal. En 2019, ALDI France a également lancé un projet pilote dans deux sociétés régionales pour passer complètement aux sacs en papier certifiés FSC® MIX. Ainsi, les sacs en papier ont été introduits dans toutes les sociétés régionales d’ALDI France depuis janvier 2021. En Espagne et au Portugal, les sacs en plastique à usage unique distribués aux caisses sont remplacés depuis 2019 par des sacs fabriqués à partir de plastique 100 % recyclé. Toutefois, ces sacs seront également retirés de la vente en 2021, l’ensemble du groupe ne distribuera ainsi plus que des sacs réutilisables à partir du début de 2022.

Depuis fin 2019, les magasins ALDI en Allemagne proposent des filets réutilisables pour les fruits et légumes. Ces filets, plus respectueux de l’environnement que les sacs en plastique traditionnels pour fruits et légumes, sont lavables et réutilisables. Des alternatives correspondantes existent déjà ou seront bientôt disponibles dans d’autres pays comme le Danemark, les Pays-Bas, le Portugal et l’Espagne (voir Rapport RSE 2019). ALDI Belgique utilise des sacs en papier certifiés FSC® pour les fruits et légumes en vrac depuis mars 2020.

Nos objectifs de réduction des déchets alimentaires

Nous souhaitons garantir la disponibilité optimale de nos produits dans les rayons tout en réduisant au maximum les pertes et le gaspillage alimentaires, tant dans nos propres activités que tout au long de la chaîne d’approvisionnement jusqu’au client final. Depuis de nombreuses années, ALDI Nord met en œuvre de nombreuses mesures visant à réduire au maximum le gaspillage et les déchets alimentaires dans tous les domaines.

Au cours de l’année de référence, nous avons élaboré une ligne de conduite internationale pour éviter le gaspillage alimentaire et l’avons publiée sur les sites nationaux des enseignes ALDI début 2021. Ce guide, qui s’applique à tous les produits alimentaires vendus par ALDI Nord, régit le traitement des excédents alimentaires et est contraignant pour les magasins ALDI et leurs partenaires commerciaux. Cette politique se base sur notre propre hiérarchie de traitement des invendus, développée sur la base de modèles existants. Par exemple, nous préférons vendre, donner ou réutiliser les excédents alimentaires avant de les transformer en alimentation animale. Notre objectif à l’échelle internationale est également d’inclure des produits préparés à partir de surplus alimentaires générés lors de la production (recyclage alimentaire) dans les gammes de produits ALDI. En outre, nous travaillons à ce que l’ensemble des magasins ALDI Nord coopère avec des organisations partenaires comme les banques alimentaires ou l’organisation Too Good To Go pour réduire les déchets alimentaires d’ici fin 2021. ALDI Belgique a déjà en 2019 poursuivi son partenariat avec les banques alimentaires. Les invendus alimentaires sont désormais congelés au préalable, ce qui résout le problème de la date de péremption.

Notre vision de la régionalité et du local

Produits du pays, de la région ou de la ferme d’à côté : il existe de nombreuses définitions pour caractériser ce qui est local. Chez ALDI Nord, nous souhaitons informer nos clients sur la compréhension que nous avons de ce concept. En 2020, nous avons donc élaboré pour ce faire un document, intitulé Guideline for Local Food. Nous distinguons notamment les produits d’origine régionale et nationale, ainsi que les spécialités locales, les marques, les plats et les recettes. Notre ligne de conduite sera rendue publique courant 2021, après une phase de test en interne. Notre objectif est d’étiqueter en ce sens tous les produits d’origine nationale d’ici fin 2021 et d’élargir notre gamme de produits régionaux. Dans le même temps, nos clients doivent être informés des avantages de produits durables.

Étiquetage des produits : Généralisation de l’étiquetage nutritionnel comme aide au consommateur

Le nutri-score est l’un des systèmes d’étiquetage nutritionnel les plus utilisés dans l’Union européenne. Cette échelle de notation colorée à 5 niveaux informe en un coup d’œil les consommateurs de la composition nutritionnelle d’un produit et facilite ainsi la comparaison des produits d’une même catégorie. Nous soutenons l’utilisation du nutri-score et souhaitons permettre à nos clients de prendre des décisions d’achat en conscience grâce à cet étiquetage. Conformément aux exigences légales dans les pays concernés, nous appliquerons le nutri-score aux emballages de certains produits à marque de distributeur. ALDI Belgique et ALDI France ont étiqueté les premiers produits en 2020. De leur côté, l’Allemagne et l’Espagne ont enregistré les premières marques concernées par le nutri-score début 2021 et ont mis en vente les produits correspondants mi-2021. ALDI Portugal a enregistré les premières marques début 2021, tandis qu’aux Pays-Bas, le nutri-score devrait être introduit début 2022. Dans d’autres pays, les clients sont déjà familiarisés avec des étiquettes similaires. ALDI Danemark continue d’utiliser l’étiquette existante, nommée « The Keyhole ».

Des gammes de produits plus durables

Nous partageons la responsabilité d’une production plus durable des matières premières tout au long de la chaîne de valeur. Nous définissons dès lors des politiques d’achat, des directives d’achat internes et des documents internationaux comportant des exigences en matière de responsabilité sociétale (RSE) pour nos fournisseurs. Nous coopérons étroitement avec nos fournisseurs et les aidons à mettre en œuvre nos exigences en matière de durabilité et à rendre la production et les produits plus durables. Notre ambition principale à l’échelle internationale est de continuer à optimiser les produits de nos gammes. Nous souhaitons par exemple transformer les recettes végétariennes en recettes végétaliennes, utiliser moins de sel, de sucre ou matière grasse dans nos produits et élargir nos gammes de produits bio dans de nombreux pays d’ALDI Nord.

Actuellement, nous avons des politiques d’achat s’appliquant au thé, au cacao, au café, à l’huile de palme, aux produits de la mer (échelle nationale) et au bien-être animal (échelle nationale et internationale) (information en vigueur fin 2020). Dans notre politique internationale d’achat pour le bien-être animal, nous nous sommes fixés pour objectif de ne plus commercialiser d’œufs provenant de poules élevées en cage d’ici 2025. ALDI France a déjà retiré 100 % des œufs coquilles issus de poules élevées en cage de ses rayons depuis mars 2021 et a donc déjà atteint l’objectif fixé. ALDI Belgique et ALDI Pays-Bas ne vendent plus d'œufs coquilles de poules élevées en cage depuis plusieurs années, conformément aux exigences légales nationales. Certaines politiques nationales d’achat de poisson, comme en Belgique et en Allemagne, intègrent une liste rouge des espèces de poissons qui ne peuvent être commercialisées dans ces pays. En 2020, nous avons en outre adhéré à la Global Tuna Alliance et au North Atlantic Pelagic Advocacy Group. Nous participons aussi au Global Dialogue on Seafood Traceability. À l’avenir, nous souhaitons encourager l’utilisation de soja durable. Nous avons donc rejoint le Retail Soy Group et la Round Table on Responsible Soy Association en 2020. Au cours de l’année de référence, ALDI Danemark a publié une politique d’achat nationale concernant le soja. Une version internationale pour l’ensemble du groupe suivra en 2021. Dans le domaine non alimentaire, des politiques d’achat s’appliquent aux fleurs et aux plantes, au bois, au carton et au papier, tandis qu’une politique internationale d’achat de coton a été publiée en 2020.

Grâce au Code de Transparence ALDI (ATC), nos clients peuvent suivre en ligne et à tout moment l’origine de nombreux produits à base de viande et cela dans l’ensemble du groupe ALDI. En Allemagne, les produits de la pêche, les œufs frais et les textiles conçus à partir de coton durable peuvent également être tracés jusqu’à leur origine via l’ATC.

*

*

00:00
01:00
02:00
03:00
04:00
05:00
06:00
07:00
08:00
09:00
10:00
11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00

div>